Pourquoi souscrire un PERP ?

Catégories Actualités
Pourquoi souscrire un PERP

Actuellement, dans le domaine des placements financiers destinés à la retraite, le PERP commence à séduire certains Français en activité. En effet, dans le contexte de réforme qu’on connaît actuellement, le PERP revient sur le devant de la scène, comme un outil de préparation pour la retraite. Dans tous les cas, pour éviter des mauvaises surprises, il est nécessaire de saisir les raisons qui incitent les Français à y souscrire.

Son accessibilité

C’est un système qui est pratiquement simple, et accessible à tous. En effet, quel que soit le statut socioprofessionnel, on peut souscrire un PERP, ou Plan d’Épargne Retraite Populaire. En ce terme et en celui de revenu, il ne nécessite aucun pré requis. En pratique, une mère en foyer, un salarié, ou un cadre, peut se souscrire à ce mécanisme.

Fonctionnement profitable

Son principe est très simple. D’une part, le souscripteur n’est pas obligé d’y effectuer des versements réguliers, et d’autre part, le remboursement est très cadré. En effet, à la retraite, la sortie est en rente viagère, avec la possibilité de récupérer jusqu’à 20 % de l’épargne en capital. En plus, le souscripteur a le choix, car il existe aujourd’hui des PERP très accessibles, qui proposent un contrat à partir de 45 € en premier versement, puis dès 30 € par mois pour les versements programmés. Du coup, c’est un produit qui convient à tous types de portefeuilles.

Avantage fiscal important

Sur le plan fiscal, les cotisations sont déductibles du revenu imposable. En effet, la loi prévoit que les versements sont déductibles du revenu net imposable. À savoir, un plancher et un plafond de déductibilité sont appliqués :

  • 10 % des revenus professionnels, nets de cotisations sociales et de frais professionnels, retenus dans la limite de 8 fois le plafond annuel de la sécurité sociale ;
  • 10 % du plafond annuel de la sécurité sociale si celui-ci est supérieur à vos revenus professionnels.

À titre d’exemple, avec des revenus professionnels inférieurs à 37 032 €, on peut verser jusqu’à 3703 € sur un PERP, qui seront déduits des revenus imposables. Par contre, si les revenus professionnels sont supérieurs à 37 032 €, on peut déduire jusqu’ à 10 % de ces revenus.

En outre, cet avantage n’est pas pris en compte dans le plafonnement global des niches fiscales. En conséquence, le PERP est un produit d’épargne-retraite qui permet de réaliser quelques économies d’impôts.

Un complément de revenus à vie

complément de revenus à vie avec le perpLe PERP, comme son nom l’indique, est une épargne qui constitue un placement dont l’objectif principal est la préparation de la retraite. En effet, il s’agit d’une sorte d’un compte bloqué. Cela oblige, le souscripteur, à ne pas utiliser cet argent à d’autres fins, et assure ainsi un revenu complémentaire pour cette période de la vie. D’ailleurs, le fonctionnement du PERP, comme système en rente viagère, garantit un complément de revenu tous les mois jusqu’à la fin de sa vie. À titre d’information, il faut noter qu’à 62 ans, l’espérance de vie d’un homme est de 90 ans  et celle d’une femme de 93 ans, soit une trentaine d’années pendant lesquelles le capital a le temps de s’épuiser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *