L’immobilier, un secteur toujours en hausse !

Catégories Actualités

En cette fin d’année, on peut dire que le secteur immobilier en France se porte à merveille. Les ventes ne cessent d’augmenter, ce qui a pour conséquences la croissance notable des prix du mètre carré. Suivant les statistiques, plus de 900 000 transactions ont été enregistrées pour le seul mois de septembre. Au total, on compte en moyenne une hausse de 10% par rapport à l’année précédente.

La longueur des prêts, à l’origine de cette hausse de prix

Le facteur principal de cette situation très favorable du secteur immobilier français est la recrudescence des acheteurs dans le secteur immobilier, qui n’en sont encore qu’à leur premier achat. Ces acquéreurs, dits primo-accédant contractent des prêts à des taux très bas. Les établissements de crédit sont en effet enclin à leur accorder ces prêts, sur une durée particulièrement longue et ils demandent à cet effet, le moins d’apports de la part de ces emprunteurs. Ainsi, nombreux sont les personnes et les ménages qui peuvent se permettre d’acheter de l’immobilier. Cette capacité croissante des gens à acheter tend par la suite à alimenter la hausse des prix, actuellement constatée dans le cadre du secteur immobilier.

Quelles en sont les conséquences de cette frénésie d’achat dans le secteur immobilier ?

Plus les demandes en matière d’acquisition immobilière s’accroissent, plus le prix des biens immobiliers est à la hausse. En effet, il résulte de cette frénésie constatée au niveau du secteur immobilier, une hausse notable des prix, qui est estimé à hauteur de 3,9% de plus que l’année précédente. Cette statistique est donnée à titre indicatif et englobe les hausses constatées à travers tout le pays en général. En Bordeaux, la hausse est déterminée à hauteur de plus 12% que l’année dernière. En Bourges, cette hausse est estimée à 14%. À Paris, la hausse des prix s’élève à plus de 7,9% de l’année 2016.

En terme générale, cette explosion et cette frénésie peuvent être entendues comme étant de belles prédictions pour le secteur du bâtiment et de la construction, où les embauches à l’image de l’achat immobilier ne cessent de s’accroître.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *