Comment calculer le crédit d’impôt ?

Catégories Crédit d'impôt
comment-calculer-un-credit-dimpot

Le crédit d’impôt ne doit pas être confondu avec la réduction d’impôt. Il est calculé selon un barème progressif. Découvrez tous les renseignements dont vous avez besoin de connaître à ce sujet.

Le crédit d’impôt : qu’est ce que c’est ?

Le crédit d’impôt est un outil de défiscalisation qui permet de bénéficier d’une réduction de l’impôt sur le revenu sous forme de remboursement. Contrairement à la réduction d’impôt, le crédit d’impôt s’applique à la fois aux contribuables imposables et non-imposables. Les personnes non-imposables perçoivent alors un chèque émanant du centre des impôts.

Le crédit d’impôt vise surtout à encourager les particuliers à investir dans certains secteurs d’activité. L’investissement dans le développement durable est l’objectif principal de l’État. C’est pour cela que de nombreux crédits d’impôts ont été créés depuis quelques années maintenant.

Le crédit d’impôt pour l’emploi d’un salarié à domicile : qu’est ce que c’est ?

Le crédit d’impôt pour l’emploi d’un salarié à domicile a été instauré en janvier 2017. Il permet aux contribuables engageant des dépenses au titre des services à la personne d’en bénéficier. Les activités pouvant prétendre à ce crédit d’impôt sont le soutien scolaire, la garde d’enfant, l’assistance aux personnes âgées ou handicapées, les petits travaux de jardinage, l’entretien de la maison et les prestations d’assistance informatique et internet. Cette liste n’est pourtant pas exhaustive.

Le crédit d’impôt pour l’emploi d’un salarié à domicile est égal à 50% des dépenses engagées dans l’année. Ces dépenses sont, néanmoins, limitées selon un plafond varié entre 12.000 et 20.000 euros en fonction de la composition du foyer fiscal du contribuable.

Ces dépenses seront alors reportées dans le formulaire n°2042 RICI pendant la déclaration annuelle de l’impôt sur le revenu. C’est l’administration fiscale qui calcule le crédit d’impôt l’inscrit sur l’avis d’imposition.

Le crédit d’impôt sur les travaux : qu’est ce que c’est ?

La réalisation de travaux d’économie d’énergie dans une résidence principale ouvre droit à un crédit d’impôt, sous certaines conditions. Il s’agit ici du crédit d’impôt pour la transition énergétique ou CITE.

Pour en bénéficier, il faut réaliser ces travaux sur un logement qui a été construit depuis plus de 2 ans. Le taux du crédit d’impôt pour la transition énergétique varie entre 15% et 30% en fonction de la nature des dépenses engagées. Le plafond de ces dépenses est de 8.000 euros pour un célibataire, une personne divorcée ou veuve. Et pour un couple, le plafond est de 16.000 euros. Une majoration de 400 euros est également octroyée pour chaque personne à charge du couple sur une période de 5 ans.

Les travaux, matériels et équipements éligibles au CITE sont nombreux. Ils doivent respecter les caractéristiques et les performances requises. Voici quelques exemples :

  • Chaudière à haute performance énergétique individuelle ou collective autre que celle utilisant le fioul comme énergie
  • Chaudière à haute performance énergétique individuelle ou collective utilisant le fioul comme énergie
  • Chaudière à micro-cogénération gaz
  • Appareil de régulation et de programmation du chauffage
  • Compteur individuel pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire dans les copropriétés
  • Pompes à chaleur, y compris celles qui intègrent un appoint
  • Pompe à chaleur géothermique eau/eau, sol/eau, sol/sol et pompe à chaleur air/eau qui sont utilisées pour le chauffage ou le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *